La procrastination ne sera plus qu’un vieux souvenir

Qu’est ce que « Remettre à plus tard » vous inspire ? Des regrets ? Des échecs ? Ou peut-être une lutte incessante entre vous et votre mental ?

Imaginez maintenant que la procrastination ne soit plus de ce monde. Ne serait ce pas merveilleux ? Si vous pensez que oui, voici une petite astuce secrète très efficace et diablement simple. Le concept est ultra simple à mettre en application.

Selon moi, la procrastination est LE virus de notre aventure personnelle. Elle représente l’évitement de ce qui pourrait être bon pour nous. Que ce soit le perfectionnisme ou la peur de l’inconnu, les causes de la procrastination aboutissent toujours au même résultat : Ne pas passez à l’action.  Sur le net, je n’ai jamais trouvé une méthode simple pour y remédier et se motiver.

1ere étape: La découverte de votre facette « Je veux remettre à plus tard »

Lorsque que vous devez passer à l’action dans une activité, si vous n’y allez pas de suite, vous remarquerez certainement qu’il y a un dialogue interne qui débute en vous. Un peu comme-ci deux facettes de vous dialoguaient ensemble. Il y a d’abord une facette envieuse de passer à l’action et une autre un peu plus pantouflarde qui préfère remettre les choses à demain. Ce dialogue entre ces deux parties ne dure en général que quelques secondes.

Et…Lorsque le dialogue sera fini, il y a une des deux parties qui va l’emporter sur l’autre. Nous pouvons comparer ce dialogue interne à un « Ping pong verbal» entre deux facettes de votre personnalité.

Le problème de ce « Ping pong verbal», c’est que le vainqueur n’est pas toujours celui que nous souhaitons pour notre réussite personnel. C’est notre condition mentale, psychique et physique détermine la partie de nous qui va gagner ce match de Ping pong. Si vous êtes fatigué et peu motivé, c’est la partie procrastinatrice qui va surement l’emporter. Dommage !

Mais étant donné que ce match de Ping Pong se passe en vous, je pense que vous n’aurez aucun scrupule à tricher un peu….Et ainsi faire gagner votre facette qui veut votre réussite personnelle (au combien même si elle est faiblarde à l’instant T par rapport à l’autre).

2eme étape : De l’art de tricher avec vous même

Et comment on fait ?

Simplement. Il suffit de retourner la force de votre facette procrastinatrice contre elle-même

Voici l’astuce : Lors que vous voulez faire une activité quelconque et que vous reportez la chose à plus tard, voici un petit « Ping pong verbale» qui peut vous être utile:

Ce qui suit est un exemple de dialogue interne que j’ai vécu pour une activité sportive. Ce sera donc à vous de l’adapter à votre situation bien à vous.
Facette motivé: Enfin chez moi. Il serait bien que je fasse une séance de musculation!
Facette « Je veux remettre à plus tard » : En pleine semaine? Tu as autre chose à faire! Il est bientôt l’heure de manger en plus!
Facette motivé : Ok. On va faire un truc! Je fais juste faire 5 minutes de musculation et après je mange et on fera ce que tu voudras. Ça marche?
Facette « Je veux remettre à plus tard »: Juste 5 minutes ? Bon…Ok…

Qu’est ce que c’est 5 minutes dans toute une journée ? Presque rien selon vous. Et votre facette « Je veux remettre à plus tard » est d’accord sur ce point.

Explication complémentaire

En fait, l’astuce est que vous allez tromper votre inconscient. Le secret est que votre facette « Je veux remettre à plus tard » n’aime pas le changement. Je dirais même qu’elle déteste cela. Si vous parvenez à débuter une activité, la partie « Je veux remettre à plus tard » va vouloir alors continuer cette activité afin de ne pas devoir encore changer d’activité.
Voyez par vous-même : Le simple fait de débuter l’activité va vous motiver à faire plus que 5 minutes. Les 5 minutes franchies, un autre dialogue interne va débuter. Vous remarquerez alors que quelque chose a changé.

Facette motivé: Bon… Les 5 minutes sont franchies. On peut passer à autre chose monsieur Facette « Je veux remettre à plus tard »
Facette « Je veux remettre à plus tard » : Ouais mais on ne va pas m’arrêter en plein milieu, on finit au moins cet exercice sinon ça servira à rien !
Facette motivé : Comme tu voudras (Gagné !)

Que remarquez-vous? Votre facette procrastinatrice va trouver des excuses pour continuer l’activité commencée! Géniale non ? Votre facette procrastinatrice remet à plus tard le fait de changer d’activité. Vous avez trompé votre facette « je remets à plus tard le changement d’activité ».

C’est un peu comme-ci le plaisir de l’activité grimpait en vous au fur et à mesure que vous plongez dedans…Jusqu’à obtenir des résultats qui correspondent à vos envies…Et là, vous pouvez encore continuer l’activité selon vos envies ou faire autre chose…

Le comportement procrastinateur peut-être comparé à un skateur qui refuse de dévaler une pente face à lui. C’est une partie de vous qui n’aime pas le changement, si vous la bousculez à faire un pas, elle ne pourra plus s’arrêter quand bien même elle en aurait envie. Le comportement procrastinateur perd 99% de son efficacité dés lors que vous avez commencé l’activité en question tout en restant concentré 5 minutes.

En ce qui me concerne, cette petite astuce m’a permis de maintenir une activité sportive minimale alors que je vivais mal la rupture avec une de mes Ex. Certes, cette technique ne m’a pas permis de redoubler d’effort dans les moments difficiles mais au moins, je ne suis pas passé par une étape d’inaction totale. Etant alors rarement inactif, il m’était impossible de déprimer. Grâce à cela, j’ai pu me relever assez rapidement de cette rupture et reprendre un rythme quotidien soutenu.

Pour que la procrastination ne soit plus de ce monde, faites toujours volontairement le premier pas. Vous finirez par marcher sans même vous en rendre compte.

Photo

Thumbnail : Celestine Chua