Quoi de plus beau, de plus noble qu’un désir de Vendetta ?
La quête de Vengeance est cependant un chemin dangereux, dans laquelle se trouve énormément de pièges dans lesquels il ne faut surtout pas tomber… Sinon, le feu de votre vengeance risque se retourner contre vous !

Martin : Mais dans Star Wars, la vengeance n’est-elle pas considéré comme l’instrument de guerre des Siths ? Je n’ai pas envie d’être un site moi !

Tu sais Martin, si les choses étaient aussi simple, nous, citoyens français, serions déjà tous heureux et le coaching ne serait qu’un appoint pour tout homme qui se sent un peu stressé ses derniers jours. Ah ce serait tellement beau un monde sans coaching… Ce serait la preuve que tout le monde va bien !

Martin : Oui et toi, tu ne servirai à rien !

Tu tiens quelque chose Martin, en effet, je ne servirai à rien, et je me ferai chié sec ! Dans un monde sans gros problèmes, sans guerres ou tout le monde a tout ce qu’il faut pour être heureux, les gens comme moi pourraient crever la gueule ouverte. Tel un inspecteur de police ou un pompier, je ne serai pas un héros si le monde dans lequel je vis n’était pas injuste !

Martin : Donc en gros, tu es content que ce soit le bordel sur terre ?

Non, mais vu que j’ai été victime d’une forme d’agression par mes paires, je suis aujourd’hui très content d’aider d’autres personnes à se relever du harcèlement, du manque d’estime ainsi que de la dépression. C’est parce que j’ai souffert petit que j’ai un désir ardent d’aider les autres contre les formes d’injustice dont j’ai été victime.

Quelles sont les règles d’une bonne vengeance ? Comment ne pas tomber dans le coté obscur tout en rendant justice ?

  • La vengeance est un plat qui se mange froid
  • Si le vengeur est à la fin, toujours déterminé à rendre justice et à abattre le feu de sa colère sur le responsable, il ne devra cependant en aucun cas faire d’autres victimes qui n’ont rien à voir là-dedans… A part en amour, car une victime de l’amour n’est plus ni moins quelqu’un qui a été heureux il fut un temps
  • Toute la colère du vengeur doit servir une cause qui lui est personnelle. Si quelqu’un se sert de votre colère, vous devenez pour lui un puissant instrument !
  • Avant d’accomplir sa vengeance, une réflexion est nécessaire : « Est-ce que je dois vraiment abattre ma vengeance ? » Le seul homme digne du pouvoir est celui qui, dans certains cas, n’accomplit pas sa vengeance au dernier instant, cela montre une force de personnalité incomparable à n’importe quel beau discours ou acte héroïque
  • Si la vengeance doit être abattu, vous devez vous attendre à une période de grand vide, de vacuité au fond de vous. Quand on a agit des semaines, des mois voir des années au nom ‘une vengeance, on oublie ce que c’est de vivre sans désir de Vendetta, avec toute la difficulté que ça implique de se motiver quand on n’a pas de revanche à prendre sur les autres, sur une institution ou sur une relation d’amour ratée !