Sortir d’une obsession amoureuse

Aujourd’hui, nous nous focaliserons sur une puissante faiblesse qui atteint à coup sûr 80% de la population : l’obsession à l’amour.

Tomber amoureux n’est pas un mal en soi, il provoque en nous un raz de marée de pensées fleur bleues et de situations imaginaires aussi cocasses les unes que les autres. Sur le moment, on trouve ça magnifique, et ça l’est !

Mais cette soudaine passion a un prix. Tomber radicalement amoureux d’une autre personne sans vraiment la connaître nous fera perdre nos moyens et nous conduira inexorablement à un terrible râteaux, qui, en plus de nous faire mal va remettre en question notre vision du sexe opposé.

Il est temps d’en finir avec ça. L’épanouissement avec le sexe opposé est un des fondements du bien être. Tout le monde peut aspirer à cet épanouissement mais pour cela, nous allons devoir détruire les chaînes du conditionnement social qui a construit dans nos têtes une illusion du véritable bonheur d’être aimé.

(Vous pouvez regarder la vidéo ou lire l’article, c’est selon le format qui vous convient le mieux ;))

Pour ne plus tomber amoureux en 2 minutes, reprenons les choses à la base : Quelle est la définition de l’amour ?

L’amour, c’est s’aimer soi même à travers le regard d’un autre. Nous sommes amoureux d’une personne quand celle-ci, explicitement ou implicitement, valide nos comportements, nos valeurs et notre identité en se donnant corps et âme à nous.

Je m’excuse auprès des âmes sensibles et des poètes, mais l’amour est égoïste, mais c’est un égoïsme qui se pratique à 2, une espèce d’accord gagnant/gagnant qui grâce au courant du romantisme est devenu quelque chose de beau et utile à la fois.

Martin : Est-ce donc un mal d’être obsédé par l’amour ? Quand on y pense, c’est tout de même quelque chose de beau, des milliers de chanteurs et de poètes le chantent et le célèbrent. Et puis, il y a tellement de personnes indélicates et de salauds qui prennent plaisir à briser le cœur des femmes, alors pourquoi ne pas être une de ces personnes qui recherchent l’amour idéal, pourquoi ma vie ne serait-elle pas dédier à la recherche de l’amour ?

Désirer l’amour n’est pas un mal en soi, paradoxalement pourtant, en être obsédé vous en éloignera. L’obsession nous pousse à agir autrement. On est plus soi. On se métamorphose en un amat de qualité convaincu que les femmes apprécient. D’ailleurs, première prise de conscience : les qualités que vous recherchez chez l’autre ne sont pas forcément les qualités que l’autre recherche chez un autre. Donc pas d’imitation de caricature, rester soi est la première d’un homme attirant.

Mais comment faire ?

Moi-même, j’ai été un addicte complètement barré de l’amour. J’ai attendu désespérément des années  avant de prendre conscience que la jolie princesse qui frappera à  ma porte n’existait pas. J’étais à l’époque, ce que le jargon des communautés de séduction appelle un “AFC” (Pour les intéressés de l’histoire du Game, voici un article la communauté de séduction). En intégrant le groupe, j’ai pris ma vie affective en main, mais ce n’est pas pour autant que j’étais libéré de ce piège, bien au contraire !

Non, aborder les demoiselles à tour de bras dans la rue, dans les boites et les soirées ne fera pas de vous forcément un homme libéré de l’obsession amoureuse. Vous aurez peut-être même l’étrange sensation de tomber amoureux de chaque fille avec qui vous partagez un peu d’intimité.

Mais êtes-vous personnellement concerné par l’obsession amoureuse ? Pour le savoir, lisez les 2 textes ci-dessous :

Pour Eric, l’amour est un Saint Graal qui lui sera remis un jour parce qu’il le mérite. Et selon lui, évidemment qu’il le mérite ! Il ne se prétend pas plus intelligent que les autres, c’est juste que contrairement à la plupart des mecs, lui, il comprend les femmes. Il les écoute se plaindre des hommes et comprend au combien notre société est mal faite. Bizarrement, ses copines n’ont pas l’air de comprendre qu’il est la solution à leur problème. Mais il ne s’inquiète pas car il croit secrètement qu’un jour le destin jouera en sa faveur et lui donnera alors son idéal féminin. Ce jour marquera dans son esprit l’atteinte de la norme sociale. “Je suis avec une fille, je suis enfin un homme”. Quand on parle d’amour à Eric , c’est un sujet sur lequel il n’aime pas trop s’embarquer, il préfère cultiver sa vision de l’amour dans son fort intérieur.

 

 

Fabien a pris conscience que la quête de l’amour n’est plus le fruit du destin mais le fruit d’un passage à l’action. Il sait qu’il doit se bouger le cul et rencontrer les demoiselles lui-même. Il a déjà eu des relations avec des filles, bien sûr. Il ne sait pas trop s’il s’estime vraiment mais quand il se compare à son pote Eric, il est rassuré et cela lui suffit amplement. Fabien n’est donc plus concerné par la quête de la norme…Mais de l’estime ! Malgré son état d’esprit différent, il tombe souvent dans le piège de l’obsession amoureuse. Puisqu’il se bouge le cul, il rencontre des jolies femmes et il parvient même à prendre leur numéro. Mais à peine le numéro en poche, il s’imagine déjà en couple et s’arrête d’un coup de rencontrer d’autres femmes. Bien sûr, il se plante au rencard et se remet au Game en grommelant un peu plus sur les femmes qu’avant. 

La différence entre les personnes qui désirant connaitre l’amour et ceux qui sont obsédés amour est marquée par le degré d’amour-propre :

  • Si un mec s’apprécie déjà tel qu’elle est, célibataire, alors la quête de l’amour sera pour elle une expérience d’une richesse inouïe sur le plan émotionnelle. Mais rationnellement, il restera le même mec. Quand nous ne sommes pas dépendant mais qu’on aime quelqu’un, notre amour est à la fois attirant et flatteur pour les femmes puisque cet amour est le fruit d’un choix réel et pas d’un manque.
  • Le cas opposé est un individu sans amour-propre. Il ne s’estime pas en tant que personne seule. La quête de l’amour devient alors l’unique chance de se sentir bien dans sa peau. Mais même s’il parvient à se mettre en couple, sa relation n’en sera pas moins un enfer. Son humeur variera en fonction des preuves d’amour que lui donnera sa bien aimée. Tout homme qui s’approchera d’elle sera une menace et fera l’objet de scénario assez parano. Toute absence de la demoiselle sera interprétée comme un début de rupture,…

Bref, vous l’aurez compris, être obsédé à l’amour n’est pas attirant 🙂

Fabien et Eric ont une chose en commun :

La quête de l’acception de soi passe par la validation du sexe opposé. Ce n’est que quand ils seront sûr d’être aimé qu’ils pourront alors donner un sens à leur valeur et à leur passé et enfin s’autoriser à être heureux. Quand leur couple va bien, leur passé a un vrai sens puisqu’il leur a permis de rencontrer la personne en question. Quand le couple va mal ou qu’il est en phase de rupture, toute leur vie n’a été qu’une descente aux enfers.

Ce besoin d’amour avant d’être heureux implique une dépendance à la validation féminine. Comportement contradictoire quand on sait que les demoiselles sont attirées par les hommes qui ont confiance en eux et en leurs convictions propres. Attendre l’amour pour s’estimer, c’est finalement remettre sa confiance en soi entre les mains du sexe opposé. Comportement assez masochiste ma foi quand on sait que toutes les demoiselles sont potentiellement des chieuses 😉

Le conditionnement social et la quête de l’amour

Capture d’écran 2016-02-25 à 22.22.29

Notre génération n’a pas plongé dans cette dépendance de son plein gré, elle a été conditionnée depuis l’enfance à percevoir l’amour comme une autoroute vers le bonheur. Un peu comme-ci l’amour était à la fois une quête d’estime et de réalisation de soi en même temps.

« Société : Être aimé par une demoiselle de haut standard, c’est finalement être un homme de haut standard. »

L’avez-vous remarqué?

Le cinéma Hollywoodien nous met toujours en scène un homme ou une femme désespéré de l’éloignement de son idéal avant la fin du film. Mais heureusement, le destin est bon seigneur, et par un concours de circonstances improbables, les deux protagonistes se retrouveront.

… Mais … Que ce serait il passé s’ils ne s’étaient pas retrouvé?

Malheur, tristesse, désespoir,… Bref une bien triste fin pour nos 2 protagonistes…

Le message est clair : Le cinéma hollywoodien, les comédies musicales sous entendent qu’ “être seul rends malheureux”. Bien imprégnées de cet état d’esprit, les personnes addictes à l’amour sont en fait dans l’obsession d’éviter la solitude.

Homme obsédé à l’amour : C’est vrai ça ! Quelle horreur d’être en unique relation avec soi. Plutôt mourir que d’accepter de vivre en unique relation avec un mec tel que moi !

Oui, en étant obsédé à l’amour, c’est exactement le message qu’on s’envoie inconsciemment tous les jours. Voir avec dégout la vie en solo implique par conséquent qu’il est impossible de développer une relation d’estime avec soi.

Qu’est ce qu’on dit? Allez tous ensemble, merci au cinéma Hollywoodien !

Règle n°1 : l’amour ne vous rendra pas heureux

L’amour est un catalyseur de soi. L’amour d’une femme mettra en valeur votre personnalité sur les bons aspects comme sur les mauvais aspects. L’amour, les relations, le mariage ne suffiront pas à vous estimer. Et pour preuve, jetez un œil au nombre de couples qui se sentent piéger, misérables et malheureux. Regardez le nombre de divorces de couples qui croyaient connaître l’amour, le seul, l’unique et le vrai. Si l’amour est vraiment le seul antidote à la mauvaise estime de soi, pourquoi il est fréquent de voir des tentatives de suicide de personnes qui sont aimées par leurs épouses, leurs familles et leurs amies?

L’amour n’est pas un antidépresseur.

La première personne dont vous devriez tomber amoureux, c’est vous-même. S’estimer apte à connaitre joie et bonheur seul, c’est finalement aimer notre propre compagnie. Nous sommes tous des individus complexes, avec un passé riche en expériences. Notre façon de penser et de considérer les choses est unique.

Nous avons tous la capacité à modifier cette perception “d’être seul”. Ce n’est pas tant être seul qui est bon ou mauvais pour nous, mais notre façon de vivre les choses en solo.

Règle n°2 : Arrêter de vous faire des films 

Capture d’écran 2016-02-25 à 22.21.46
Pour ne plus tomber amoureux au premier regard, il y a 2 prises de consciences à assimiler :

Prendre conscience qu’il y a déjà un être qui attend votre amour, à savoir vous-même. Avec la bonne dose d’amour propre, vous ne tomberez plus amoureux de n’importe qui juste parce qu’elle est pas trop mal et qu’elle vous a sourit poliment.

Malgré tout, même avec une bonne dose d’amour propre, il y a toujours des filles pour lesquelles vous tomberez amoureux (et heureusement), mais cette fois-ci, ce seront des filles qui vous plaisent pour de bon, avec qui vous partagerez une très discussion ou de très bons délires, … Le risque est que vous vous emballiez trop vite et que votre ressenti vis-à-vis d’elle soit beaucoup plus intense que son ressenti vis-à-vis de vous.

Comme le dit Mark Manson, pour être attirant, vous devez ressentir autant voir moins de sentiment vis-à-vis d’elle qu’elle vis-à-vis de vous. En fait, pour y parvenir, c’est très simple, quand elle n’est pas avec vous, vous devez penser à elle le moins souvent possible. Plus vous rêvasserez à son sujet, à ce que vous pourriez faire une fois ensemble, plus vos émotions gagneront en intensité et plus vous perdrez le contrôle de la situation.

Pour avoir observer beaucoup de mecs séduire, j’ai remarqué une chose intéressante. Les mecs étaient drôles, plein d’assurance et on voyait dans le regard de la fille qu’elle était très emballée par notre homme. La soirée arrive à sa fin, le mec prend le numéro de la demoiselle. La fille semble au ange, elle donne son numéro, dit au garçon de ne pas oublier de la rappeler…

Et c’est là que ça devient drôle, à partir du lendemain, le mec se fait des films.  Et jour après jour, ce mec plein d’assurance se transforme en vrai lopette amoureuse.  De son coté, la fille pense de temps en temps au garçon plein d’assurance qu’elle a rencontré samedi dernier mais elle oublie vite car elle ne le connaissait pas plus que ça.

Au bout de 5 jours, le mec, la peur au ventre, décide de l’appeler. Avec tous les films qu’il s’est fait sur la fille, cela serait pour lui intolérable qu’il se prenne un refus et il se met alors une pression que seule lui a envie de s’infliger. Dés fois, l’homme est chanceux, il rencontre la fille dans le cadre d’un rencard mais se plante lamentablement. D’autres fois, il est moins chanceux et la fille comprend qu’elle a un gros boulet en manque d’amour propre au téléphone et le laisse à son crochet.

En bref, si vous ne voulez pas refaire un épisode caricatural de plus belle la vie, arrêter de rêvasser et concentrez vous sur vos projets de vie. Si vous avez le temps pour rêvasser, vous avez le temps pour faire mille autres choses (Méditer, écrire, vivre le moment présent). Arrêter de rêvasser pour ne plus tomber amoureux. Mais ne faites pas l’erreur de vous reprocher de penser à elle car c’est pire que mieux. Soyez indulgent avec vous-même.  Quand vous preniez conscience que vous fantasmez sur elle, notez-le puis essayer de passer à autre chose. Si vous revenez sur ce fantasme 5 minutes après, ne vous le reprochez, c’est 5 minutes de gagner. Cependant, patiemment, réessayez autant de fois que nécessaire de repenser à autre chose. Vos premières tentatives vont peut-être vous souffrir par rapport à votre incapacité à oublier mais comme pour le fantasme, acceptez la souffrance comme étant une épreuve pour devenir un homme serein et ne plus tomber amoureux…

Règle n°3 : Pour ne plus tomber amoureux, devenez votre propre rencard !

Capture d’écran 2016-02-25 à 22.20.22

Le monde a des tonnes de richesses à vous offrir, en étant seul, vous avez toujours le choix de votre prochaine destination 

Pour ne plus tomber amoureux des femmes au moindre sourire, aimez-vous, prenez d’abord conscience qu’il y a de multiples avantages à être seul :

  • Être seul, c’est avoir l’opportunité d’explorer notre personnalité intérieure et de faire sa propre connaissance.
  • Être seul, c’est se donner la chance d’essayer toutes sortes de nouvelles expériences  et voyagequi est difficile à pratiquer quand nous sommes en couple.
  • Être seul nous oblige à développer  nos propres forces.

Je vous propose un exercice amusant : Imaginez votre femme idéal. Visualisez sa jolie frimousse, ses formes, son sourire, ses yeux, imaginez la en pleine exercice de son charme. Si vous étiez elle, auriez vous envie de donner une chance au garçon au fond de la pièce (qui n’est autre que vous en fait) ? Ou vous semble t-il bizarre, sans charisme ou ennuyant ?

Si vous n’avez pas répondu oui ou pourquoi pas, vous avez un grand travail à faire sur votre amour-propre ! Allez quoi, donnez vous une petite chance. Vous n’êtes peut-être pas une Hot babe du show biz, mais vous êtes probablement une personne pleine de ressources. Et qui sait? Peut-être qu’en vous connaissant un peu plus, vous vous direz qu’il est tout à fait possible de mener une relation avec vous même.Allez, imaginez vous en face de la fille idéale. Elle vous aime. Que feriez vous avec elle?

Boire un verre dans un de vos bars préférés?

Parler de vos idées, de vos convictions?

Faire une petite balade ?

Mater un film que vous appréciez et partagez votre opinion?

Visiter un musée ?

Faire un laser game?

Allez à la piscine?

Très bien, trouvez vos idées autres que faire l’amour :-D.

Et maintenant, vous allez vous donner une chance de vous aimer. Chacune de ces activités, vous allez les faire seul. Faites un tableau en deux colonnes avec toutes les activités que vous avez trouvées. Dans la colonne de gauche, vous allez mettre le taux de satisfaction, que vous estimez, à pratiquer l’activité en question en solo. Suite à cela, vous allez agir et faire ces activités en solo. De retour de l’activité, vous allez écrire le taux de satisfaction que vous en avez réellement tiré.

La seule condition est que vous fassiez en sorte de passer un bon moment. En résumé, vous laissez une chance de vous aimer en solo.

Vous allez alors vous apercevoir que pratiquer des activités seul enrichit votre expérience intérieure. Vous allez vous focaliser sur vos envies, faire des jeux avec votre esprit, être beaucoup plus observateur de l’environnement mais aussi vous focalisez sur votre façon de vivre les choses. Si vous avez besoin de partager votre expérience des choses, écrivez un texte sous word. Ce ne sera pas du temps perdu. Tout d’abord, cela appuiera vos convictions et les rendront bien plus claires qu’avant.

Le traitement est celui-ci : Une fois par semaine, accordez vous une journée seul mais remplie d’activités. Si vous souhaitez simplement mater un film, faites le. Mais souvenez vous, aménagez ce moment comme-ci vous étiez avec le meilleur rencard de votre vie. Pourquoi pas accompagner ce film d’un bon cocktail bien frais, le tout avec un repas préparé avec amour pour vous même? Les idées sont infinies et ne dépendent que de votre créativité. Plus vous serez créatif et attentionné envers vous même, plus vous vous aimerez !

Vous ne me croyez pas? Essayez au moins une fois, et vous verrez 😉

Article d’introduction : Quels sont vos points faibles [Dossier : Projet bonne humeur]

Article (1/5) : Se libérer de la peur du regard des autres

Article (2/5) : Comment ne plus tomber amoureux

Article (3/5) : S’accepter tel qu’on est 

Article (4/5) : Être productif et motivé

Article (5/5) : Être humble et heureux

Incoming search terms:

  • comment ne pas tomber amoureux (66)
  • comment ne plus etre amoureux (42)
  • comment ne pas tomber amoureuse (33)
  • comment né plus tomber amoureuse (33)
  • comment eviter de tomber amoureux (32)
  • ne plus tomber amoureux (28)
  • ne pas tomber amoureux (23)
  • ne plus etre amoureux (22)
  • comment né plus tomber amoureux (19)
  • comment faire pour ne pas tomber amoureux (18)