Une nouvelle année commence et qui dit nouvelle année dit nouveau projet ! L’avez-vous enfin trouvé votre projet motivant ?

Ressentez-vous l’étincelle d’excitation ? L’envie de soulever des montagnes ? D’hurler au monde entier que vous avez enfin compris ce pourquoi vous êtes fait ?
Martin : Mais oui mec, t’inquiète, je suis bien chaud !
Oui mais êtes vous sûr d’avoir fait le bon choix de projet ? Ce n’est pas la première que vous vous lancez dans un nouveau projet et vous savez très bien qu’une bonne partie de vos nouveaux projets ont été abandonné 3 semaines plus tard tout au plus.
Martin : C’est vrai, tu as raison ! Mais comment veux-tu que je fasse la différence entre un projet que je vais abandonner et un projet que je ne vais pas abandonner ?
C’est très simple Martin, il y a juste 4 critères que l’on ne respecte pas quand on fait le choix d’un nouveau projet. Si votre nouveau projet respecte les 4 critères que nous allons citer et bien nul doute que votre projet, c’est de la bombe atomique 🙂
Dans la vidéo, je vous présente les 4 critères à valider pour ne jamais abandonner un projet. En dessous de la vidéo se trouve un texte contenant les mêmes conseils, à vous de choisir le format de consultation qui vous convient le mieux

Critère n°1 : Ne pas être motivé par l’orgueil du résultat

 Capture d’écran 2016-01-13 à 16.38.09
Ah l’orgueil, voilà un des plus gros défauts de l’homme moderne. Sans exagérer, je suis certain qu’au moins un mec sur 2 choisit une nouvelle activité non pas par passion de la pratiquer mais juste pour l’orgueil du résultat et de la fortune en cas de succès.
On a tous fait cet erreur un jour : On pense être passionné par un sport alors qu’en fait celui-ci nous ennuie à mourrir. En réalité, on était surtout motivé par la notoriété du sport (effet de mode) ou encore l’envie de devenir un champion.
  • Qui n’a jamais souhaité de devenir un Dieu de la boxe uniquement pour se la péter auprès des mecs et en imposer grave auprès des femmes ?
  • Qui n’a jamais souhaité devenir un acteur célèbre pour avoir une villa à Hollywood et organiser des partouses-party à la maison ?
  • Qui n’a jamais souhaité devenir riche juste pour être entouré de jolies femmes ?
Avoir fait cette erreur n’est pas grave en soi, mais la refaire à chaque fois est fort dommage puisque vous allez perdre du temps.
Martin : Oui, mais c’est pas simple de faire la différence entre une vraie passion et une activité que l’on désire pratiquer par orgueil… Comment faire ?
Très simple ! Le plus tôt possible, il faut essayer l’activité. Avant même de vouloir réfléchir sur votre idée de projet, vous devez essayer l’activité.
Vous trouvez qu’être blogueur ou youtuber est quelque chose de géniale ? pourquoi pas, mais pour savoir si vous êtes vraiment passionné par ces 2 activités, essayez les tout de suite. Oui, maintenant, écrivez un petit article et réalisez une petit vidéo. Si après cela, vous avez toujours envie de pratiquer l’activité, vous validez le premier critère.
S’il s’avère que votre projet était en réalité uniquement motivé par l’orgueil du résultat, ne refoulez pas pour autant votre désir. Vous pensiez être passionné par la boxe mais en fait ce qui vous branche réellement, c’est d’apprendre à séduire les femmes. Trouvez alors un nouveau projet avec cette prise de conscience supplémentaire 😉

Critère n°2 : Ne pas avoir besoin de se lancer dans plusieurs projet en même temps

On pêche souvent par gourmandise quand on veut changer de vie. Si après avoir essayé votre nouvelle activité, vous sentez le besoin de vous lancer dans d’autres projets en même temps, cela signifie que :
  • Vous avez les yeux plus gros que le ventre et là c’est vraiment dommage…Les mecs, ça sert à rien de vous goinfrer de projet pour vous sentir important. Rappelez-vous, vous serez bien mieux dans votre tête en étant un expert dans un seul domaine que de maitriser vaguement 1000 choses.
Concentrez-vous d’abord sur un seul projet et si vous parvenez à maintenir une bonne productivité dans les semaines à venir alors là seulement vous pourrez ajouter d’autres projets mais pas avant.
  • Ou l’activité en elle même ne vous comble pas suffisament psychologiquement. Si c’est le cas, cela signifie que l’activité en elle même vous intéresse mais qu’elle n’occupe pas assez de temps ou d’énergie pour vous satisfaire. Dans ce cas, vous devez prendre un peu de recul. Pourquoi vous souhaitez réaliser ce projet, quelle est votre motivation profonde la dedans ?
En trouvant le besoin que vous souhaitez combler, vous aurez un peu plus de recul et vous pourrez ajouter quelques missions supplémentaires afin que votre projet occupe suffisamment votre attention.
Par exemple, vous allez à la salle de sport 2 fois par semaine. Vous maintenez un effort régulier et vous êtes content de vous mais au fond, vous sentez l’envie de vous lancer dans d’autres projets car votre activité n’occupe pas assez votre temps.
Interrogez-vous : Pourquoi vous faites de la muscu ?
Pour avoir un corps musclé ? Pour la performance ? Pour la santé ? En fonction de votre réponse, vous pourrez trouver sans mal une autre activité qui comblera votre vision à réaliser  ?
Si votre objectif est la santé, vous pourrez compléter votre routine en intégrant un régime à votre quotidien
Si votre objectif est de vous sentir bien dans votre peau, cela signifie peut être que vous désirez décupler votre amour propre, et pour cela, il existe d’autres approches complémentaires…
Ceci étant dit, gardez en tête qu’il est très positif pour votre estime personnelle d’ajouter de nouvelles habitudes au fur et à mesure. Par contre, enlevez ou abandonnez des habitudes parce que vous avez été trop gourmand la diminuera
Si la réalisation de votre projet occupe une majeur partie de votre attention quotidienne, vous validez le 2e critère, vous pouvez passer au 3 e critère !

Critère n°3 : Être capable d’en parler le weekend et les jours de repos

Se lancer dans un nouveau projet excitant, c’est comme se lancer dans une nouvelle histoire d’amour. Même quand vous ne pratiquez pas, vous y pensez.
Alors l’excuse du « On est dimanche, donc on ne parle pas boulot » ne doit plus exister. Pour savoir si votre projet est le bon, posez-vous la question suivante : Êtes-vous prêt à pratiquer l’activité ou du moins à y penser tous les jours mêmes les jours de repos ?
Si c’est le cas alors vous validez le 3e critère.
Si l’idée d’en parler avec d’autres experts du domaine autour d’une bière ne vous enchante pas plus que ça, votre projet ne vous passionne guère et donc il est temps de le repenser !

Critère n°4 : Ne pas s’imposer de délai tant que vous n’avez pas un minimum d’expériences

Cela semble couler de source, mais de nombreuses personnes se lancent dans un projet en fixant des délais sur les résultats dés les premiers jours de pratique… C’est complètement débile pour la simple raison que vous n’avez aucune expérience dans une nouvelle activité.
Les mecs plutôt que de profiter du plaisir de la découverte, ils vont s’imposer directs des délais d’accomplissement dés le début… Une très bonne manière de s’infliger une bonne dose de culpabilité non méritée.
Puisque c’est en réalisant un nouveau projet que vous allez construire votre confiance, votre personnalité et votre charisme, je vous recommande une première période durant laquelle vous allez, à votre rythme, apprendre à connaître l’activité mais aussi à connaître votre manière d’être quand vous la pratiquez… Ce ne sera pas du temps perdu 🙂