Ma liste de livres qui ont changé ma vie

Aujourd’hui, je vous propose un article d’un genre particulier. Cet événement est organisé par la communauté développement-personnel.org.

Le sujet est celui-ci : Quels sont les 3 livres qui ont changé votre vie ?

L’organisateur de la session du mois d’octobre est Olivier Roland du blog« des livres pour changer de vie ».

C’est une question intéressante : Quels sont les livres dont le message a provoqué une petite révolution dans notre vie ? En plus de vous résumer les trois livres qui ont changé ma vie, je vous propose ensuite une petite réflexion :

Ce ne sont pas les livres qui changent notre vie mais plutôt le message que nous en tirons. Conscient de cela, il peut être intéressant de connaitre quels genre de messages crée en chacun de nous une révolution dans notre façon d’agir et de penser.

I/ Les 3 livres qui ont changé ma vie

Le classement de ces livres se font par ordre chronologique de lecture et non pas par ordre d’importance

1/ Virus L.I.V 3 ou la mort des livres

Genre : Roman science fiction

Nous sommes en 2095, dans une société où les livres ont pris le dessus sur les ordinateurs. L’Europe est gouvernée par une dictature composée de 40 écrivains et philosophes. Il devient interdit d’utiliser toute sorte de matériel informatique et multimédia… Que ce soit les jeux vidéo, internet et la télévision. Cette fameuse société est habitée en majorité par des « lettrés », personnes passionnées par la lecture et l’écriture.  Cependant, une opposition existe bel et bien. Elle est principalement constituée par des jeunes des banlieues qui se sont eux-mêmes baptisés les « Zappeurs » ; adeptes des images, des jeux et des technologies interdites, ils communiquent clandestinement via Internet. Les zappeurs, face à l’oppression des lettrés, ont finalement crée un virus qui efface les livres au fur et à mesure que les gens les lisent. Mais ce virus permet néanmoins de vivre l’histoire du livre comme dans une réalité virtuelle. Nous percevons les décors en 3 dimensions et nous pouvons même interagir avec les héros de l’histoire.

Une jeune femme sourde et muette, Allis, va être nommée par l’assemblée des écrivains pour infiltrer les zappeurs et tenter de stopper ce fameux virus.

J’ai lu ce livre quand j’avais 16 ans. Autant vous le dire tout de suite, il est  accessible à tous lecteurs.  A l’époque, je détestais lire, préférant m’adonner à mon ancienne passion : Les jeux vidéos. C’est sans trop de conviction que j’ai décidé de lire ce livre, conseillé par un ami.

Au début de la lecture, ce virus m’a laissé rêveur. Imaginez-vous pouvoir rentrer dans tous les univers proposés par les romans qui vous passionnent. Discuter avec les héros charismatiques que nous idolâtrons et surtout prendre partie dans la quête du héros. Ne serait- ce pas merveilleux ?

Après lecture du livre (dont je me garderais bien de vous révéler le dénouement), j’ai néanmoins eu une petite réflexion :

Ce virus présente un inconvénient majeur en plus de détruire les livres : La réalité perçue est imposée par le virus, ne laissant pas le choix au lecteur d’imaginer autrement le monde dans lequel évoluent les personnages. Car oui, quand nous lisons un roman, les descriptions nous donnent toujours une idée de à quoi ressemble l’univers dans lequel nous sommes plongés. Mais notre façon de visualiser cet univers nous est propre et dépend de notre façon d’interpréter les descriptions. C’est une liberté que la télévision et les jeux vidéo ne peuvent nous offrir.

Voila en quoi ce livre a changé ma vie. J’ai pu prendre conscience que lire est un don dont nous seul humain sommes capable sur terre. Transformer les mots en image, en son et en sensation est un véritable don. Beaucoup d’êtres vivants peuvent regarder la télévision, mais lire, nous sommes les seuls.

Lire un roman plutôt que de regarder une adaptation télévisée nous offre la possibilité d’interpréter les descriptions comme  nous le souhaitons. Et ainsi, d’être immergé dans une interprétation unique d’un univers décrit par l’auteur.

Jusqu’à maintenant, seule la lecture nous permet cela.

La prise de conscience d’un pouvoir dont seul les hommes sont capable m’a motivé à lire davantage. Cela a changé ma vie car cette prise de conscience m’a incité à lire davantage.

2/ The game de Neil Strauss

Genre : Autobiographie

Neil Strauss est un journaliste qui est envoyé par son chef pour publier un article sur un phénomène de société : La communauté des virtuoses de la drague. Cette communauté, encadrée par des maitres de la séduction propose d’apprendre à séduire les femmes. En cette société où le nombre de célibataires augmente, cette communauté connait un nombre d’adhérents qui grimpe de façon exponentiel. Neil va alors découvrir un monde underground dans lequel des milliers de jeunes hommes usent et abusent de techniques dans un unique objectif : Faire succomber les femmes.

Suite à son reportage, Neil décide de s’intégrer dans cette communauté. Au départ, il n’est pas ce que nous pourrions appeler un homme à femme : Petit, physiquement banal et posséder par une timidité maladive. Il va peu à peu apprendre l’art de séduire les femmes jusqu’à finalement devenir à son tour un « virtuose de la drague ».

Ce livre s’avère intéressant pour toute personne curieuse ou qui souffre de la solitude affective. Pour moi, il a été une véritable introduction dans le monde de la drague. C’est le côté underground et mystérieux de cette communauté qui m’a inéluctablement attiré vers elle.

De plus, je souffrais du même malaise que l’auteur à cette époque. Si bien que je vivais avec autant d’intensité les émotions ressenties par le narrateur. Que ce soit à la première tentative d’approche, à l’obtention du premier numéro ou à la difficulté insurmontable du premier baiser.

A l’achat de ce livre, j’étais le seul dans mon entourage à connaitre cette communauté. J’avais donc à ma proximité un don, un pouvoir dont seul j’avais connaissance dans mon petit monde. Quoi de plus stimulant que la possibilité de se placer au dessus des gens qui nous entourent ? Je restais donc le mec banal que j’étais le jour et je devenais un dragueur la nuit. Vous ne savez pas à quel point il peut être agréable de porter un masque, de se croire le possesseur d’une vérité que peux de gens ont. Du moins, cela le fut un temps, puisque finalement ce masque s’est retourné contre moi (voir histoire).

Ce livre a donc changé ma vie puisqu’il fut une véritable remise en question de la séduction. Le statut, l’argent et la gloire ne sont plus les clés de l’attraction masculine aujourd’hui. L’attraction est directement liée à ce que les femmes perçoivent de nous. Et cette perception ne dépend que de nous. Et il est possible de la travailler jusqu’à devenir un maître de la séduction (si nous le désirons).

3/ Watchmen de Alan Moore

Genre : BD science fiction

Imaginez-vous en 1985, dans une Amérique alternative. Nixon est toujours le président (élu 5 fois d’affilé). Et la guerre froide entre l’URSS et les Etats Unis ne s’est pas réchauffée. Les tensions entre ces 2 régions du monde ne cessent d’augmenter. Une horloge, indiquant minuit moins cinq, symbolise la guerre nucléaire imminente entre les Etats unis et l’URSS.

Dans ce décor où le monde entier vit dans la crainte de l’apocalypse, il existe un petit groupe d’anciens justiciers pour la plupart à la retraite. Dans cette œuvre, ils s’appellent communément des « porteurs de masques » ou les « Watchmen ».

Nous suivons l’évolution de 4 Watchmen (l’un d’entre meurt dés le début de l’histoire et on suit son évolution sous forme de flashback) qui ont un comportement bien typique par rapport à l’arrivée imminente de la fin du monde.

Ces 4 personnages ont tous été des justiciers. Ils sont forts, habiles et ont tous un talent bien particulier. Cependant, l’accès à une telle force ne se fait pas sans débordement. Certains profitent de leurs talents pour leurs intérêts personnels, d’autres souffrent en silence en se convaincant qu’ils sont juste comme tout le monde à présent.

Pour moi, la révélation est là : Nous avons tous des talents. Vous et moi y compris. Le problème est qu’une grande majorité de personnes préfèrent ignorer leurs dons et avoir accès à la normalité. Vivre comme un pion dans une société sécurisante semble être pour nous la seule voie d’accès au bonheur. Et pourtant, nous savons tous au fond de nous que ce n’est pas le cas.

J’ai lu cette BD quelques mois avant la création de mon premier site internet. Là où j’avais des doutes concernant mon avenir, cette BD m’a appuyé dans ma nouvelle voie. Nous avons tous des dons qui pourraient rendre notre vie meilleure. Le tout est de savoir les déceler et de ne pas les cacher.

II/ Quels messages pour quels changements?

En y regardant de plus près, cet article m’a fait prendre conscience d’une chose. Les messages qui révolutionnent ma vie sont ceux qui me donnent l’impression d’avoir accès à un don, une capacité peut-être peu connue de la majorité de la société. Que ce soit pour le don de lire, le don de séduire ou l’usage de nos propres dons.

Les livres à venir qui changeront ma vie seront donc ceux qui me donnent la connaissance d’un nouveau pouvoir que je suis capable de maitriser. Contrairement à d’autres, je suis friand de la remise en question. A condition que cette même remise en question soit faite par moi et non par l’auteur du livre qui me l’impose (c’est probablement pour cela que je n’ai pas cité la semaine de 4 heures dans les livres qui ont changé ma vie).

Si vous d’humeur, je vous propose le même exercice. Quels sont les 3 livres qui ont changé votre vie ? Pourquoi ?

Si ces 3 livres ont changé votre vie, c’est qu’ils vous ont fait passer un ou plusieurs messages. Lesquels  ? Quel est le point commun de ces  messages ?

Photo :

Thumbnail : Kamil Porembinski

Incoming search terms:

  • 3 livres change ma vie (1)
  • livre qui change la facon de penser (1)