Longtemps j’ai pensé qu’il était difficile de gagner en confiance mais simple de la maintenir. J’étais bien sûr dans l’erreur.

Pourtant, en terme de difficulté pure, il est quand même plus facile de maintenir la confiance…

Martin : Euh…T’es con ou tu t’es devenu schizophrene ?

Qui sait ?

Sérieusement, comme vous le savez, développer sa confiance en soi se fait par l’action. A force d’expériences nouvelles, votre confiance en soi augmentera… De la même manière qu’un muscle après un entraînement.

Pour bien saisir ce que je viens de dire, imaginez-vous dans un futur proche avec votre objectif atteint (avec le niveau de confiance souhaité, enfin) ! Vous avez gagné le niveau de confiance en soi que vous souhaitiez. Fini le manque d’intégrité, fini les bafouilles, vous êtes enfin devenu confiant ! Les mois défilent et vous profitez de tous les bénéfices de vos tous nouveaux talents acquis (et largement mérité). Vous sentez bien que les femmes ne vous regardent plus de la manière, votre banquier n’ose plus vous proposer ses plans foireux pour vous entuber et vous remarquez indubitablement que vous êtes devenu une sorte d’aimant en société, au point que, des fois, vous recherchez un peu de tranquillité chez vous pour profiter de votre propre compagnie.

Quelques semaines plus tard, vous avez trouvé l’amour, vous aimez le regard que votre copine vous envoie à chaque fois que vous lui saisissez sa hanche en public pour partager un peu d’intimité. Bref, la vie est belle et vous vous dites qu’enfin vous allez pouvoir vous reposer, à la manière un guerrier de retour d’un champ de bataille qui a duré un peu trop longtemps…

2 ans plus tard.

Vous êtes affalé dans votre canapé, certes, vos victoires du passé vous permettent encore de croire encore en vous. Mais au fond de vous, vous vous sentez un peu comme une merde, c’est vrai… Mais bon, vous gardez cette pensée bien pour vous. Heureusement que votre copine n’y voit que du feu, encore hier, vous lui avez envoyé une remarque cassante qu’elle a gentiment encaissé sans broncher.

Martin : Haha ouais, y’a pas à dire, elle est trop amoureuse de moi !

Vous aimeriez avoir envie de faire des efforts, mais pourquoi faire ? Tout votre univers est déjà acquis. A quoi bon sortir voir du monde quand vous savez que vous êtes déjà quelqu’un d’exceptionnel ? Pour rigoler, il y a votre TV, et pour l’affection, il y a votre copine. Bref, pourquoi se déplacer quand on a tout chez soi ? Votre chez soi est devenu un véritable fast food du bien être :-D.

GROSSIERE ERREUR !

3eme mythe : La confiance en soi est une compétence statique, une fois qu’on l’a, on est tranquille

Quelques semaines plus tard, c’est le drame : Votre copine vous dit qu’elle en peut plus, que vous ne faites plus d’effort, qu’elle en a marre de sa vie avec vous. Heureusement, vos amis vous apprécient encore, mais ça fait tellement longtemps que vous ne les avez plus contacté, il va vous falloir du temps pour repartager la même complicité d’antan. Et vos projets ?  Eh bien, disons qu’ils avancent à leur rythme…. hin…

Bref tout votre vie est à reconquérir sauf que cette fois-ci, vous n’avez plus la même motivation qu’à l’époque et en plus, le plaisir de la découverte n’est plus au rendez-vous !

Martin : Merci pour ce moment de fiction intense, digne de Spielperg !

Mec, on a jamais été aussi loin de la fiction. Si tu jetais un oeil attentif à tous les rois, les cadors de ton ancien lycée et que tu les observais aujourd’hui, tu remarquerais qu’une grande majorité d’entre eux ont perdu de leur superbe. Bien sûr, c’est de leur faut, ils ont fait l’erreur de se laisser aller à la routine, et toi, tu penses que le jour où tu seras confiant, tu agiras différemment !

Sans rire Martin, qu’est ce qui te fait croire que tu seras plus malin qu’eux ? Tu n’es qu’un homme après tout !

Martin : Ok ok… Mais au fait, tu es pas censé être coach ou un truc dans le genre ? Parce que là, tu ne me motives pas du tout vieux !

Sur ce point là, tu as raison. Tout ce que je viens de dire doit vous faire prendre conscience d’une chose les mecs : La confiance en soi a toujours besoin d’action. Même acquise, vous devez toujours et encore passé à l’action. Il est vrai que vous devrez moins agir qu’avant, mais comme pour un muscle, un minimum d’activités et d’expériences régulières seront nécessaires !

4eme Mythe : Pour avoir confiance en moi, je dois forcément accomplir un nouveau projet ou m’investir dans une nouvelle activité.

Là où c’est problématique, c’est que nous sommes humains, et à moins d’avoir la force mentale d’un jedi, nous ne pouvons pas éviter la routine. Un jour ou l’autre, toute activité que vous êtes en train d’apprendre deviendra routinière et à moins d’investissement, vous serez ineluctablement blasé au bout d’un moment.

(Que vous souhaitiez gagner en confiance en soi ou maintenir votre confiance en soi, le conseil qui suit est le même)

Je pense personnellement qu’il est bien plus gratifiant et stimulant de construire sa confiance à partir d’une nouvelle activité, en trouvant un nouveau travail, en s’investissant dans un nouveau sport, en se lançant dans l’apprentissage de la séduction ou en créant sa propre entreprise,…
Voici les raisons :

  1. Une nouvelle activité permet de tirer un grand trait sur votre passé. Si vous avez vécu un moment difficile récemment, démarrer un nouveau projet va vous permettre de faire table rase du passé. De plus, puisque vous êtes débutant dans l’activité, vous avez le droit à l’erreur et aborder une nouvelle activité avec l’état d’esprit d’un débutant curieux. Estime de soir neutre
  2. C’est dans la nature de l’homme de découvrir, le simple fait d’apprendre augmente la confiance en soi
  3. Un nouveau projet est forcément source de difficultés et d’obstacles. Les nouvelles difficultés et les nouveaux obstacles qui vont se mettre sur votre chemin vont donc vous forcer à développer et à improviser votre confiance en soi. C’est plus facile de développer sa confiance par nécessité immédiate que de se dire « Je dois être confiant maintenant pour me sentir mieux après ». EN TANT QUE MEC, IMPROVISER EST UNE EXCELLENTE MANIERE DE DEVELOPPER SA CONFIANCE.
 Reprenons le parallèle avec la croissance musculaire… Imaginez que vous voulez développer un corps d’athlète
  • Premier choix : Vous pouvez vous investir dans un sport que vous appréciez et intégrer une équipe.

Vous profiterez alors de l’émulation du groupe. Les jours de faible motivation, vos camarades de sport seront là pour vous sortir les doigts du cul et vous forcez à agir et donc à improviser vos talents.

  • Deuxième choix : Vous pouvez vous entrainer seul dans une salle de musculation/fitness.

Cela peut marcher mais vous êtes seule responsable de votre motivation. Puisque vous êtes seul, vous allez devoir vous motiver à chaque séance sans aide extérieur. En gros, votre plus gros obstacle sera vous même et c’est pas top si vous manquez de motivation personnelle, vous risquez de perdre beaucoup de temps.

En résumé, il n’est pas obligatoire de choisir une nouvelle aventure mais il est, selon moi, bien plus simple de procéder ainsi. La seule et unique solution est donc de toujours apprendre de nouvelles choses, toujours se lancer dans de nouveaux projets.

Capture d’écran 2015-12-01 à 11.50.43