Quelque soit la période ou la saison, s’il y a bien un plan que j’aime, c’est de mater un film complément barré un lendemain de soirée avec un ou deux potes. Rien à voir avec le plan cinéma que tu partages avec ton rencard du moment, le but du jeu n’est pas de se prendre la tête sur un drame psychologique mais de se défouler l’esprit et de se marrer un bon coup avec des potes sans tabou et sans limite.

Si comme moi, vous pratiquez ce genre de plan, vous avez du faire face à un problème : Cet envie de trouver LE FILM qui va vous faire délirer. Plutôt que de regarder un film que vous avez déjà vu 10 fois, je vous propose ma petite sélection de films, pas très connus, qui va donner un parfum Rock’n’roll à vos lendemains de soirées.

7 films pour délirer entre potes

Si vous êtes à la recherche de bons films pour délirer, vous avez donc déjà épuisé la liste des classiques tels que :

  • La plupart des films de Quentin Tarantino
  • La trilogie Cornetto : Shaun of the dead / Hot Fuzz / Le dernier pub avant la fin du monde ainsi que les films d’Edgar Wright tels que Attack the bloc et Scott pilgrim vs the World
  • La trilogie de Guy Ritchie : Arnaques, crimes et botanique / Snatch / Rock’n’rolla
  • Les  films de la bande de Ben Stiller : Anchorman 1 et 2 / Zoolander / Tenacious d and the pick of destiny / Tonnerre sous les tropiques
  • Les Weed movie : How High / Spoof movie / Harold et Kumar / Friday / La beuze / Les freres pétards / Délire express / Jay and Silent Bob / Cheech and Chong
  • Les teenage movie : Road Trip / American Pie 1,2,3,4 /  4 garçons pleins d’avenir / Eh mec, elle est où ma caisse / Canadian Pie / Sex accademy / Supergrave
  • Les drague movie  : Roger Dodger / Serial Nocer / Swinggers / Irisistible Alfi
  • Les nanards (films d’horreur et de guerre tellement mal tourné qu’ils en sont drôle) : Blood freak, le clandestin, Evil dead, strike commando.
  • Les réals de Trey Parker et Matt Stone (oui, les créateurs de South Park) : Captain Orgasmo, Team America
  • Les Dessins animés déjantées : Rick and Morty, American Dad, Les Griffins, South Park et Futurama.

Si vous connaissez tous les films cités dans la liste et que vous recherchez encore à être surpris, voici une petite sélection de films pour délirer qu’aucun de vos potes ne connait.
Les films sont classés du plus politiquement au moins politiquement correct, donc faites bien attention dans le choix de vos potes

Martin : T’es con, tu as oublié Iron Sky Haha XD

Désolé Martin, Iron Sky, c’est pas ma tasse de thé. Un de mes potes et moi-même, nous avons lancé le film avec plein d’espoir quand on avait lu le résumé.. Et après 20 minutes, on a pas pu s’empêcher de couper ce nanard volontaire (oui un nanard n’est pas drôle s’il est réalisé ainsi volontairement). Seul le sujet du film est subversif mais les gags, les personnages, les retournements de situation et les dialogues sont d’un prévisible, c’est presque honteux de faire un tel gâchis. Donc rentre chez toi avec tes idées à 2 francs !

Martin : Okay je rentre chez moi et je vais me mater Sharkonado, tu ne sais pas ce que tu rates !

 

Sex and death 101

sex_and_death101-1Commençons gentiment avec un téléfilm politiquement correct. Pas d’inquiétude, l’objectif de ce film n’est pas de nous faire délirer mais de nous faire rêver.

Voici l’histoire : Depuis quelques temps, un phénomène inexplicable se produit : Certaines personnes reçoivent un mail dans lequel il est juste indiqué une date sans aucune explication. Le héros de notre histoire, quand à lui, reçoit une liste de noms de femmes. Très vite il comprend qu’il s’agit de la liste de toutes les femmes avec qu’il a déjà couché et avec qui il va bientôt coucher. Sachant d’avance quelles sont les femmes avec qui il va s’envoyer, son attitude par rapport à la vie va changer du tout au tout. Tout ceci se passerait très bien si en parallèle il n’y avait pas cette justicière du sexe qui a pour objectif de tuer tous les dragueurs qui abusent du sexe opposé.

Simon Baker se montre à la hauteur de son rôle de gentil dragueur. On se laisse porter par l’histoire et la bonne humeur contagieuse du héros. Ce film réalise le pari d’être à la fois divertissant et intéressant. Il met en avant l’importance de l’inner game et l’impact de la certitude sur notre charisme.

Inherent vice

Joaquin Phoenix and Owen Wilson in Inherent Vice (2014)

Dans ce film, on suit Larry Doc, un hippie quarantenaire forcé de sortir de sa bulle sixties pour enquêter sur la disparition étrange de l’amant de son Ex petite amie.

La trame scénaristique n’a rien d’original, on suit le héros qui essaie tant bien que mal d’accomplir sa mission dans une société en totale décalage avec sa manière de penser. En effet, les années 60 peace and love ont laissé place à la paranoïa des années 70. Le rêve hippie s’est éteint brutalement, tout le monde est redescendu de son petit nuage et le temps est venu de devenir responsable.

Ce film joue subtilement la carte du décalage entre le héros et son environnement mais on est loin d’un film comme les visiteurs ou case départ. A la manière du Duc dans The big Lebowski, le héros a volontairement décidé de vivre ce décalage. Malgré une société qui le déteste, il continue à émettre ses bonnes ondes dans l’espoir que les gens comprennent qu’il est encore possible de faire confiance à son prochain.

Le film est bien marrant et a sa dose de moment « What the fuck? ». J’ai remarqué pas mal de similitude avec le film The Big Lebowski. A voir pour son ambiance parfaitement maitrisée et le personnage principale.

Les parasites

0 Les parasites Chauveron (1)Comédie française méconnue puisqu’elle est sortie en même temps que le ciel, les oiseaux et ta mère. Pourtant, ce film, qui a un fort goût génération 90, est vraiment sympa et drôle.

Dans ce film, on suit Houlage, jeune homme qui a pris en main sa vie. Il est impliqué dans son travail et il a ticket avec une jeune bourgeoise du 16e. Dans le but de faire les choses en grand, il planifie de lui faire sa déclaration le jour du nouvel an.

C’était sans compter sur les amis de notre héros, qui sont de véritables parasites. Entre Benoit qui joue à merveille son rôle de célibatard, Théo qui ne pensent qu’à fumer du shit, Jean-luc qui ne fait qu’emprunter de l’argent à ses potes pour des combines foireuses et Mathias qui vient tout juste de purger sa peine en prison, Houlage va devoir jouer des coudes s’il veut que son plan fonctionne.

Ce film me fait vraiment penser à la Beuze, de Michael Youn. Ici, on fait dans le caricaturale, on voit bien que le film ne cherche pas à décrocher l’oscar du premier rôle, c’est un poil surjoué, mais c’est ça qu’on attend d’un tel film. Mention spéciale à Ellie Semoun qui joue à merveille le rôle du brigadier Schmidt en plein psychose.

New kids Turbo / New kids Nitro

film pour delirer2Vous ne pourrez pas regarder ces 2 films avec n’importe quel pote. Et refaites votre stock de bière pour l’occasion car là, on est dans du lourd.  Des films barrés et bizarres, il en existe plein. Le problème de ce genre de film est qu’ils sont tellement absurdes que l’on a du mal à s’identifier aux personnages ou à s’immerger dans l’univers du film. New kids Turbo est certainement le film le plus barré dans lequel j’ai vraiment apprécié les personnages.

Pendant les 15 premières minutes, on se pose la question « C’est quoi ce film foireux? ».  C’est normal, il y a un temps d’adaptation nécessaire.

En gros, on suit la vie de 5 hollandais de la générations années 90 qui prennent la décision du jour au lendemain de ne plus rien payer pour quoi que ce soit. Commence alors une série de mésaventures dans laquelle nos 5 rebels vont mettre à mal la société dans laquelle ils vivent.

Ce qui est génial dans ce film, c’est qu’il ne pose aucune limite, aussi bien dans l’humour que dans l’histoire des personnages.  Comme je le disais plus haut, dans la plupart des films de ce genre, on suit en générale une bande de mecs qui se font malmener par une société qui est en décalage avec leur manière de vivre. Dans New kids turbo, il y a aussi un décalage, mais pour une fois, ce sont les héros qui malmènent une société incapable de contenir leur soif de liberté !

Bref, en plus d’être totalement délirant, ce film est une éloge à la liberté rebelle et rock’n’roll !

Va te faire foutre Freddy

Va-te-faire-foutre-freddyAttention, ici, on va dans le gras et le vulgaire. Vous trouvez que les films comme Road Trip et Sex accademy sont rigolos mais qu’ils ne vont pas assez loin ?

Regardez va te faire foutre Freddy avec un pote et là je crois que vous allez sentir votre limite. Dans ce film, on suit Tom Green (Le mec bizarre dans Road Trip) qui quitte enfin le domicile familial pour réaliser l’aventure de sa vie. Il n’y a pas plus banal comme scénario mais le film se rattrape sur une série grossière et sans tabou de gags qui ne semblent jamais vouloir s’arrêter.

Le réalisateur a fait le pari suivant : Il a laissé Tom Green jouir d’une liberté d’expression totale, si bien qu’ici on ne fait pas dans la qualité mais dans la quantité de gags. Et plus le film avance, plus il s’autorise un humour sans limite qui frôle de temps en temps le mauvais goût. Le réalisateur n’a pas voulu prendre le risque de filtrer ou de faire dans le subtil, il mise sur la quantité de gags qui finiront à un moment ou un autre par vous faire rire.

Autant je suis certain que ce film ne peut pas plaire à tous le monde, autant je suis certain qu’il doit être difficile de trouver quelqu’un qui n’aura jamais esquissé un sourire durant l’ensemble du film.

EDIT 15 août 2016 :
Bon allez, je vois que ce sujet vous intéresse, je vous ajoute encore quelques films complètement barrés 😉

Hot School
hot school

Les handicapés, c’est un sujet de prime abord qui n’a rien de sexy… Ce n’est pas le point de vue d’un petit groupe d’Espagnol qui ont décidé de réaliser une teenage movie dans laquelle on suit 5 handicapés :

  • Un aveugle
  • Un mec en fauteuil roulant
  • Un anxieux chronique (et pour le coup, on est vraiment de loin Jim Rohn de American Pie, là c’est de l’anxieux profond)
  • Un bogosse qui fait une fixette sur le nombre de kilos de sperme qu’il est capable de produire par jour
  • Et encore un autre que j’ai oublié (Faut que je remette le film ce soir :-D)

Bon, c’est de la réalisation espagnol, donc c’est du bien trash. Là où j’étais bluffé, c’est que mes potes et moi-même avons passé vraiment un bon moment ! Bon, on avait déjà pas mal de bière dans le buffet mais ce film suit la narration classique des teenages movie, avec son lot de bonasses, de cafétérias et de moments très « WTF ? ».
C’est ce genre de film où quand tu vois le gag, tu ne rigoles pas, tu restes bouche-bé. Si bien que mes potes et moi ont passé notre temps à faire des pauses et on imitait les créatifs du film qui mettent en avant les gags du film face à l’équipe Marketing/Distribution.

Scénariste : Tout le monde aime les hommes en fauteuil roulant. Et tout le monde aime les selfies, pas vrai ? Alors que diriez-vous que le mec en fauteuil roulant aille dans une morgue afin de trouver des cadavres de femmes frais histoire de faire des selfies pour augmenter son score de like sur Facebook ?
Equipe Marketing : Attends Jean Paul, je vais sniffer la farine qu’il y avait sur ma baguette d’abord… SINISeeeE… OH PUTAIN ! Okay, c’est bon, je valide l’idée mais seulement si le cadavre frais est joué par mon actrice préférée HIN ! TU VAS PAS ME LA FAIRE A l’ENVERS COMME LA DERNIERE FOIS hin Jean Paul !

Et pour ceux qui aiment délirer sur des films de drague, voici une vidéo de mon TOP 7 des films de drague :

 

 

Incoming search terms:

  • film a voir entre pote (1)
  • films a regarder entre potes (1)
  • léquipe les-derniers-hommes fr (1)
  • potes a poil en délire (1)