Pourquoi notre modèle de vacances classiques ne reposent pas notre âme ?

Ah les vacances, le bon gros kiffe des familles… Et pourtant, la qualité de nos vacances est aussi aléatoire que le résultat d’un lancé de dés ! Selon ta personnalité mec, le but de tes vans est de faire la teuf, de visiter des trucs ou de ne rien branler de la journée. Malheureusement, quelque soit ton but, tes vacances vont dépendre de la météo, de l’humeur de tes compagnons et de la bonne ambiance locale !

Résultat ? Une fois sur 2, tes vacances sont juste sympas et sans surprise, et malheureusement, c’est juste quand tu commençais à vraiment te détendre que tu dois déjà rentré chez toi…

Alors mec, je te pose la question suivante : Est-ce que tu veux un vrai projet de vacances qui en plus de te faire gagner un MASTER en maturité, en confiance et en débrouillardise, va te permettre de te débarrasser d’un des pires maux de notre société moderne : LA FATIGUE PSYCHOLOGIQUE !

La fatigue psychologique, le nouveau mal de la société moderne

Pour te la faire courte, il y a 2 types de fatigue : La fatigue physique que tu ressens quand tu t’es dépensé à fond et la fatigue psychologique qui est la conséquence du stress infligé par la vie moderne :

  • Le nombre de chose à faire en même temps,
  • Le fait d’être joignable partout même dans tes chiottes
  • L’apologie de la stakanovisme

Tout ça implique un gros stress surtout à Paris et dans les très grandes villes. Bien sûr, tu pourrais te lancer dans le yoga ou dans la lecture d’un livre qui va te dire de penser à autre chose, mais il y a une thérapie que j’aime, celle du BON SENS bordel de merde !

Révélation de la mort : Quand le corps trime, l’âme se repose par réflexe de conservation de l’énergie

C’est une évidence simple qui explique notamment pourquoi on ressent une certaine sérénité après une bonne séance de sport.

Martin : Et comment faire pour ressentir cet état durablement ?

Eh bien, en partant à l’aventure mon cher Martin 🙂 ! Franchement, si tu veux du sexy, du spectaculaire et du naturel, tente l’Islande en vélo, c’est un bon défi même si t’es déjà un habitué crois-moi. En mode Camping itinérant avec sac sur le dos, tu vas apprendre à réfléchir comme une tortue, ça va changer ta perception de la vie.

L’islande est une bonne destination car elle est physiquement éprouvante à traverser, mais elle offre des paysages à te faire passer une soirée assis devant le décor comme un gogogle qui a vu sa première foufoune. Et en plus, le défi n’est pas trop dangereux puisque l’eau descend des montagnes donc tu peux boire n’importe quelle eau circulante et ne jamais mourir de soif… Donc c’est un bon challenge aussi bien pour les débutant que pour les vrais amateurs !

Bien sûr, tu peux réaliser des aventures bien moins risqué et tout aussi fun 😉

Transcription du contenu Audio de la vidéo : Après moult réflexions j’ai trouvé les vacances qu’il faut pour vraiment bien se reposer. Ouais, je parle bien de ces vacances qui vont permettre de vous recentrer sur vous-même, de mieux connaître votre personnalité et de vous relaxer. En bref, des vacances qui vont vous rendre heureux même quand elles seront terminées.
Avant de vous expliquer le concept de retraite psychologique, vous devez comprendre la notion de fatigue psychologique. Dans notre vie durant nous vivons  deux types de fatigue. Tout d’abord la fatigue physique, et la fatigue psychologique.

La fatigue physique, pas besoin de vous l’expliquer,  vous la connaissez tous. Vous avez passé la journée à repeindre les murs, ou à aider un pote pour son déménagement. Vous revenez le soir et vous êtes fatigué, vous êtes essoufflé, vous êtes tout courbaturé et la seule chose dont vous rêvez c’est d’un bon fauteuil.

La fatigue psychologique est beaucoup plus subtile, mais aussi beaucoup plus nocive. 3 causes :

  • La première cause de la fatigue psychologique est le manque de recentrage sur soi. Vous l’avez peut-être remarqué mais nous vivons dans une société d’influence.  Nous influençons les autres, et les autres nous influencent. Que ce soit notre famille, nos amis, nos collègues, tous les gens qu’on croise, tous nous influencent. À force de se laisser influencer, parce que sans se rendre compte que finalement c’est un processus inconscient, nous finissons par désirer les rêves de monsieur tout-le-monde. On veut faire son intéressant, on veut ne rien faire, on veut être riche, connaître la gloire… Tout autant de choses qui ne sont finalement que des fantasmes, ce ne sont pas de réelles passions ni de réelles ambitions personnelles ! À force, nous oublions vraiment ce qui nous intéresse réellement. Et on fini par adopter un comportement blasé au quotidien.
  • La deuxième raison, c’est le stress. Nous devons réaliser dix mille petites choses au quotidien, que ce soit des dizaines de mails à répondre, que ce soit des coups de fil à donner, des démarches administratives à faire. Tout autant de petites choses qui nous demandent de la concentration sur le moment et qui nous détournent notre attention à chaque fois. La journée est une véritable course contre la montre.
  • La troisième raison c’est la difficulté de se reposer le soir venu. Quand vous avez réalisé une journée de travail, le soir venu nous avons en général des difficultés à nous détendre, nous avons toujours les idées qui tournent dans notre tête. Il s’agit du concept de sas de décompression. C’est quelque chose que j’avais du mal à comprendre avant de travailler à Paris. Qu’une fois que j’ai travaillé à Paris, je l’ai bien compris. Le sas de décompression c’est en fait le temps qu’il vous faut, une fois que vous avez fini votre journée de travail, pour vous détendre. Des fois il nous faut peut-être une demi-heure, une heure, deux heures pour pouvoir bien se détendre. Pour peu que votre journée était vraiment stressante ou que vous avez encore quelques problèmes, il est même possible que vous ne parvenez pas à vous détendre le soir venu et que les idées continuaient à tourner même pendant la nuit.

Pour résoudre ça il existe un remède tout simple. Puisque nous vivons dans une société qui nous fatigue psychologiquement mais qui nous repose physiquement, il suffit s’adapter un démarche inverse. Il faut donc se reposer psychologiquement et trimmer physiquement.

Pour cela la meilleure manière pour moi, après vous allez peut-être me dire qu’il y en a d’autres, mais pour moi la meilleure manière est de faire un camping sauvage et itinérant pendant une-deux semaines. Vous prenez votre vélo, vous prenez votre sac à dos, votre tente, de quoi vous nourrir et vous choisissez un itinéraire qui passe principalement par les routes de campagne et les petites villes. Et c’est parti !
Alors pour vraiment profiter des bénéfices, il vaut mieux faire ça seul. Alors, puisqu’on parle des bénéfices, vous allez certainement poser la question « Christophe, t’es marrant toi, mais quels sont les bénéfices concrets de la retraite psychologique, de faire du
camping sauvage et itinérant ? » Les-voici.
Le premier bénéfice c’est de renforcer votre personnalité. Quand nous sommes en pleine nature, que nous ne savons pas où nous allons
manger et dormir, nous devenons beaucoup plus attentifs à nos besoins du quotidien. Dans notre société quand nous sommes dans notre routine quotidienne, que nous savons ce que nous allons manger et que nous savons où nous allons dormir, et que nous savons que
tout ce que nous allons faire c’est croupir sur notre canapé, nous sommes en totale sécurité. Nos petits désirs et nos petits besoins du quotidien, on va peut-être même les laisser couler parce qu’on préfère se vautrer et se laisser aller. Alors qu’en pleine nature, dans une situation de danger, insécurité totale, vous allez vite prendre conscience qu’ignorer vos désirs peut être fatal pour votre bien être.
Le deuxième bénéfice c’est donc le repos psychologique. C’est une relation conservation : Quand le corps trime, l’âme se repose par réflexe de conservation de l’énergie. Tous vos problèmes psychologiques du quotidien vont donc passer au second plan. Vous les apprécierez avec beaucoup plus de désinvoltures et de sérénité qu’avant. Vous serez beaucoup plus efficace à leur résolution.
Le troisième bénéfice de la retraite psychologique, connaître vos vraies valeurs. Paumé en pleine nature avec rien d’autre à faire que du vélo et de l’effort physique, vous allez vite prendre conscience de ce qui vous manque, c’est moi qui vous le dis. Vous allez peut-être vous dire

« ah qu’est-ce que je ferais pas  pour me retrouver avec mes meilleurs potes autours d’une bonne table de poker. Ou qu’est-ce que
je ferais pas pour faire un bon tennis. »

Toutes les activités qui vous manquent réellement, vous allez vite en prendre conscience. Dans notre société nous nous rendons même pas compte mais parfois nous pratiquons des activités juste pour dire être occupés. Vous allez prendre conscience de ce qui est essentiel à vos yeux et de ce qui est secondaire. Des VRAIES passions, des passe-temps. Vous allez aussi prendre conscience des gens
que vous aimez réellement, que ce soit des amis,de la famille. Vous allez vous dire « Qu’est-ce que je ferais pas pour boire une bière avec ce mec-là, qu’est-ce que je ferais pas pour demander des nouvelles de lui, qu’est-ce que je ferais pas pour être en sa compagnie, qu’est-ce que je ferais pas pour être dans les bras de ma copine ». Vous allez prendre conscience à la fois des activités qui vous passionnent réellement, et aussi des gens qui vous manquement réellement.
Bref, il vous faudra juste un peu de recul pour pouvoir prendre conscience de vos vraies valeurs, et de ce qui vous branche réellement.
Petite note! Ne vous privez pas d’un ordinateur ou d’un block note, car en général dans cette période où on trime physiquement, il peut venir le besoin d’écrire,  d’écrire ses pensées et ses mémoires.
Sur ce je vous souhaite une excellente journée et de très bonnes vacances !
Capture d’écran 2016-02-25 à 22.20.22