Le jour où je suis entré dans la communauté de séduction, j’ai longtemps eu la prétention de faire partie de l’élite masculine. Tout homme assez audacieux pour prendre ses couilles à 2 mains pour aller aborder une femme qui lui plait est forcément un homme au-dessus de la moyenne.  La montée en flèche des sites de rencontre en ligne permet une nouvelle fois à l’homme d’éviter d’affronter ses peurs. Comme je le dis dans mon manifeste, plus un homme ose affronter ses peurs, plus il s’éloigne de son statut d’homme ordinaire pour s’approcher de son statut d’homme libre.

Sans aucune hésitation, nous pouvons conclure que :

Homme qui aborde une inconnue = Homme au-dessus de la moyenne

Mais… Pouvons-nous conclure qu’un homme qui aborde des femmes peut faire partie de l’élite masculine ?

  • Quand on y pense, combien d’hommes ont eu l’audace un jour d’aborder une parfaite inconnue qui leur plait ?
  • Combien d’hommes ont accepté de se remettre en question afin de s’améliorer et de mieux communiquer avec les femmes qui leur plaisaient ?
  • Combien d’hommes ont intégré le Game comme une ligne de conduite dans la vie, que ce soit avec les femmes ou dans le monde pro ?

Pratiquer le Game fait de vous quelqu’un au-dessus de la moyenne par le simple fait que vous remettez en question le conditionnement pour quelque chose qui vous importe vraiment. Mais être un homme libre implique beaucoup plus que de séduire des femmes de temps en temps. Être un homme libre implique d’être un véritable joueur de la vie à tous moments.

La plupart des Players de niveau correct se contente de draguer pendant un nombre d’heures donnée puis une fois qu’ils ont terminé, ils redeviennent les hommes ordinaires qu’ils sont tous les jours. Certes, ils ont tout de même réussi à améliorer leur vie affective. Ils sont appréciés (plus ou moins) par la gente féminine, ils ont plus confiance en eux et de leur personne se dégagent un certain charisme.

Paradoxalement pourtant, à part une vie affective relativement satisfaisante, le reste leur semble d’un plat et d’un ennuie assommant. Ils se contentent d’un travail médiocre tout juste correctement payé, hormis la drague, ils n’ont pas vraiment de passion à proprement parler et l’avenir leur semble rempli de doute et les effraie.

J’appelle ça le syndrome du masque de dragueur : Conscient que nous avons un masque caché sous notre manche qui nous permet de devenir superséducteur pendant quelques heures, nous acceptons la médiocrité dans tous les autres domaines de notre vie. Et pour être sûr que l’on va jamais se bouger le cul, on se réconforte avec de belles paroles :

Martin : Quand je me met en mode « Dragueur », je suis déjà un homme exceptionnel, j’aborde tout le monde, j’encaisse des râteaux, je peux faire rire les gens que je ne connais même pas, tout le monde considère que je suis le roi en soirée.

Pourtant, sois honnête Martin, est-ce que les femmes avec qui tu partages de l’intimité te plaisent vraiment ? Est-ce que ton quotidien « hors mode dragueur » te comble? As-tu l’impression d’être en totale maitrise de ton destin ? As-tu l’impression de faire ce que tu dois faire par rapport à vos valeurs ?

Si ce n’est pas le cas Martin, cela signifie que tu n’as pas intégré le Game dans ta vie de tous les jours et qu’il est temps de te bouger le cul !

Les gars, intégrer l’état d’esprit du Game dans la vie de tous les jours est la dernière étape d’apprentissage du Game. Et par conséquent, c’est l’étape à laquelle la plupart des players échouent. Pourtant, si vous êtes un player de niveau correct, vous avez fait le plus difficile. Pour intégrer le game dans la vie de tous les jours, vous allez devoir affronter régulièrement des petites peurs au quotidien. Rien à voir donc avec vos premiers pas dans le Game durant lesquels vous avez du affronter des peurs très intenses lors de vos premières rencontres avec des inconnues.

Si de nombreux players échouent à ce stade, c’est parce qu’ils sont coincés dans une autosatisfaction personnelle du à leurs compétences situationnelles de séducteur. Ils restent bloqués à ce stade car ils sont persuadés que leur niveau dans le Game leur permet déjà de profiter de 95% de ses bénéfices.

Mais c’est faux. A ce stade, ils n’ont tiré que 20% des bénéfices du Game. Pour profiter de tous ses bienfaits, le Game doit être intégré dans votre vie affective, personnelle et professionnelle.

Intégré le Game dans la vie de tous les jours implique de prendre des risques en communiquant de la confiance et de la sérénité à ceux qui nous entourent. Malheureusement, si vous êtes un amoureux du Game mais que vous ne désirez pas intégrer le game dans votre vie de tous les jours, c’est un aller direct vers une vie frustrante car vous aurez toujours la désagréable sensation de passer à coté de votre vie.

Nous allons découvrir quelles sont les habitudes à mettre en place pour passer du statut de petit Player à joueur de la vie. Appliquer ces conseils permet à quiconque de s’élever au rang de l’élite masculine.

Accepter toujours les règles du jeu

elite masculine 3Quel est l’enjeu de vos actions ?

Agir et interagir sans enjeu, c’est laisser le contexte décider à votre place de votre plaisir et de votre but, mauvaise chose car le contexte vous recommande la plupart du temps de consommer, de parler de futilités et de ne pas faire de vague.

Donc vous devez d’abord choisir un enjeu… Quel est-il ? Vous faire le plus de contacts possibles ? Séduire une demoiselle ? Faire n’importe quoi pour partager une soirée mémorable avec vos potes ? Oser faire quelque chose que personne n’oserait faire ?

Choisissez votre enjeu selon vos désirs et votre ressenti actuel.

Une fois l’enjeu sélectionnée, pour réussir, vous devez en priorité observer l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

  • Quel genre de personnes se trouvent autour de moi ? Des étudiants ? Des artistes ? Des voyageurs ? Des hippies ? Des gens de la haute société ?
  • Quelle est l’ambiance qui règne ? Les gens sont ils emballés ou est-ce plutôt calmé et posé ?
  • Qu’est-ce que je peux apporter à la soirée ? La plupart du temps, la réponse à cette question est « De l’énergie et du fun ». Mais de temps en temps, dans des contextes particuliers, ça peut changer. Par exemple, vous êtes à un vernissage et comme par hasard vous connaissez très bien l’artiste. Ou vous êtes à l’étranger dans un pays qui adorent la culture de votre pays d’origine,…

Pour devenir le Roi d’une soirée, à moins d’être vraiment très bon, vous allez devoir vous adapter, comprendre les règles du jeu de votre environnement puis seulement après poser votre personnalité. Pour cela, inutile de faire le valet et d’accepter tout ce que les autres vont vous dire. Non. Il suffit juste de ralentir votre Game dans un premier. Abordez calmément les gens pour leur poser des questions sur comment ils se connaissent, pourquoi ils sont là. Et là, écoutez attentivement, observez. Vous ne pouvez pas poser votre confiance par la parole car vous êtes en pleine phase d’observation, par contre, vous pouvez poser votre confiance par votre langage du corps.

Mettez-vous à l’aise, ne croisez pas les jambes, regardez votre interlocuteur dans les yeux (sans agressivité évidemment), prenez le temps de bien respiré, marquez des petites pauses et parlez sans trop en ajouter.

La plupart des français sont imbus de leur personnalité et pensent qu’ils ne devraient pas avoir à faire d’effort pour être accepté quelque part. Alors peut-être qu’ils sont fiers mais n’empêche que la qualité de leur vie doit être à la hauteur de leur adaptabilité.

Il faut donc comprendre chaque contexte dans lequel on se trouve. Si vous vous retrouvez dans une auberge de jeunesse entouré de backpackers, évitez de vous pointer en costard et évitez aussi les politesses inutiles. Si vous vous retrouvez dans une soirée chic fréquentée par des gens de la haute société, évitez de balancer tout de suite vos meilleurs blagues de cul le tout déguisé en canard géant.

Un joueur de la vie accepte les règles et se contentent de s’intégrer dans un premier temps. Ce n’est qu’une fois qu’il a observé et compris le contexte qu’il commence à innover, improviser et à montrer sa vraie personnalité.

Et c’est ainsi que les gens font la différence entre un mec bizarre et un mec géniale.

Extérioriser son mental le plus souvent possible

url

L’homme ordinaire est par définition nombriliste. Le mouvement et le changement perpétuel de l’extérieur l’effraie à cause de son incapacité à le contrôler.  C’est pour cette raison qu’il prend l’habitude de diriger son regard et ses pensées vers son nombril. Les questions que se posent fréquemment l’homme ordinaire sont :

Martin : « De quoi ai-je l’air ? » / « Qu’est ce que je fous là ? » / « Pourquoi ils ne comprennent pas ce que je dis ? » / « Je n’ai aucun point commun avec ces gens là » / « Qu’est ce que je vais bien pouvoir dire une fois qu’il aura terminé sa phrase ? »

L’homme ordinaire n’est pas une exception, 90% des gens se posent très souvent ces questions. Parvenir à sortir son regard et ses pensées vers l’extérieur, c’est s’offrir une compétence ultime qui vous permettra une compréhension des choses qui vous entourent. Observez les gens sans honte, juste dans le but de les comprendre. Pendant que vous les observez, eux, se demanderont de quoi ils ont l’air. Et là, vous gagnez.

Vous savez, vous n’êtes pas toujours obligé de parler pour montrer votre valeur, bien au contraire. La communication, c’est comme la musique, c’est grâce aux moments de silence qu’elle devient belle. Quand quelqu’un parle, plutôt que de réfléchir à quoi répondre pour avoir l’air cool, adoptez un comportement spectateur, profitez des révélations qu’il partage avec vous et encouragez le à poursuivre la discussion. Surtout ne faites ni analyse ni jugement de la personne tant que vous n’avez pas discuté un bon bout de temps, observez et écoutez ! Quand la personne parle, imaginez-vous au cinéma, bien installé dans un fauteuil confortable en train de profiter d’un beau spectacle : celui d’une nouvelle personnalité qui s’exprime face à vous.

Vous êtes spectateur mais vous voulez un spectacle à la hauteur de vos attentes, vous devez donc encourager la personne à poursuivre la discussion dans une direction intéressante. Progressivement, posez les questions pour diriger la discussion. Si vous avez des questions indiscrètes, n’hésitez pas, malgré une apparente indignation, les gens adorent que l’on se montre indiscret avec eux. Si vous faites le choix d’être indiscret, gardez votre calme, affichez un intérêt amusé et regardez la personne en face de vous dans les yeux.

Bien sûr, à un moment donné, ce sera à votre tour de parler mais gardez en tête que vous n’avez pas besoin de prouver votre valeur, vous savez que vous êtes quelqu’un de valeur. C’est un critère très important pour intégrer le Game dans la vie de tous les jours et devenir un homme libre. Voici d’ailleurs un lien vers un article pour déjouer la peur du regard des autres

Un moyen de vous mettre dans le Game dés le matin est d’observer le maximum de chose qui se passe autour de vous. Observez les gens que vous croisez et sans réfléchir, essayez de comprendre qui ils sont. L’astuce est d’observer sans juger ou réfléchir. Si vous devez réfléchir pour comprendre les autres, c’est foutu, car vous retournez dans un dialogue intérieur. Comme avec les filles,une autre astuce est d’éviter de fantasmer sur les filles qui se trouvent en face de vous. Contentez vous uniquement de la regarder et d’essayer de la connaître un peu mieux sans devoir entrer dans un dialogue intérieur.

Il n’y a pas d’heure, pas de contexte pour jouer

elite masculine 4

N’attendez pas votre prochaine sortie, votre prochain week-end pour jouer le jeu de la vie. Le jeu de la vie se joue ici et maintenant. Si vous trouvez la caissière du magasin sexy, taquinez-la. Si vous souhaitez négocier un tarif avec un commerçant juste pour le fun, n’attendez pas. Si une fille vous plait dans le métro, allez lui parler même si ce n’est pas le moment selon vous.

Le petit player à ce gros problème qu’il peut montrer le meilleur de lui-même seulement quand certaines conditions sont remplies

  • Il a le mojo
  • Il est bien habillé
  • Il a un pote à coté de lui
  • Il est dans un endroit où il a l’habitude de draguer

Si vous remplissez les 4 conditions suivantes, vous savez déjà comment passer du statut de petit player à homme libre. Ne jamais changé le contexte ni les règles de vos sessions dragues transforme votre expérience en routine et c’est pour cette raison que vous avez l’impression de stagner. Pour progresser rapidement et gagnez en adaptabilité soyez juste curieux de vivre toujours plus d’expériences.

Essayez de nouvelles approches

Je pense que vous avez compris là où je veux en venir. A partir d’un moment, votre jeu de séduction aura tendance à stagner. Pour faire partie de l’élite masculine, le principale conseil est de changer les règles de votre façon d’aborder pour franchir un nouveau cap dans votre progression

  • Prenez le temps d’essayer le direct game, bien appliquée, elle augmentera votre estime personnelle
  • Plutôt que d’aller aborder des filles avec des phrases d’approche toute faite, je vous recommande d’improviser. Pour cela, avant d’aborder, observer la demoiselle et le contexte qui l’entoure .Dés que vous avez trouvé quelque chose de différent ou d’étonnant chez elle ou autour d’elle, trouvez une façon amusante de l’exprimer. Et…allez-y !
  • Pourquoi pas dire ce qu’il est soi disant interdit de dire ? Comme par exemple faire un compliment dés l’entrée de jeu. Bien sûr, beaucoup de livres de séduction l’interdisent, mais cela peut être bon pour votre expérience personnelle de voir la réaction des demoiselles.
  • Pourquoi ne pas tenter de séduire une fille sans utiliser de structure de game prédéfinie?
  • Pourquoi ne pas tenter de gamer en jean/baskets pour une fois plutôt que dans votre super costard cravate qui soi disant attire les filles comme des mouches ? Vous savez, ce sera l’occasion de voir si votre estime de vous-même est solide.
  • Pourquoi ne pas proposer directement une instant date avec une fille que vous fréquentez à votre milieu de travail? Bien sûr, tout le monde vous dira que c’est risqué de draguer une collègue de travail. Mais si vous la séduisez relativement proprement, je ne vois vraiment pas pourquoi ça poserait problème

Le joueur de la vie n’a pas peur des conséquences d’être soi. Il est conscient que tout le monde ne peut pas l’apprécier et c’est pour cela qu’il ne dépend pas de l’approbation des autres.

D’ailleurs, êtes vous bloqué au stade du petit player ou pensez-vous avoir franchi un nouveau cap récemment ?